Alltuners c'est 7 professionnels répertoriés pour 9360 références

La réponse à cette question est NON si celle-ci est bien fait.

Votre consommation moyenne diminuera légèrement ou sera quasi indentique pour plusieurs raisons :

  • Vous aurez un meilleur rendement moteur grâce aux réglages surmesure.
  • Comme le couple et la puissance est augmenté, le véhicule aura beaucoup moins de mal à tirer sa charge (le poid du véhicule) lors des accélérations identique à avant.
  • Il est recommandé d'utiliser du carburant avec l'indice d'octane le plus élevé possible

Dans la plupart des cas de reprogrammation, vous devrez utiliser du SP98 parce que le moteur sera alors réglé pour fonctionner avec ce carburant. Pour le diesel, cela ne change rien.

Si le boitier additionnel représente pour certains une alternative, celui ne fait que augmenter la quantités de carburant sur toute la plage de régime. Il n'inclue ni augmentation de la pression de turbo, ni les modifications des paramètres d'avance. Cela entraîne des fumées (encrassement du moteur), une surconsommation, des à-coups moteurs à l'accélération, des performances peu satisfaisantes. Le boitier additionnel est programmé de manière identique pour chaque type de véhicule c'est pour cela qu'il agit de manière linéaire et uniforme sur la courbe de puissance. Les gains seront donc plus faibles, malgré les puissances fantaisistes annoncées par les spécialistes du boitier additionnel. Celui-ci qui est un apport matériel et donc en un seul coup d’œil sous le capot, il sera visible, notamment en cas d'accident.

Une reprogrammation stage 1 prend entre 2 et 3 heures avec un banc de puissance. Chaque reprogrammation étant effectuée sur mesure, la durée peut varier d'une voiture à une autre et il peut y avoir plusieurs retouches de la cartographie avant d'avoir un résultat parfait. Il y a également des modèles de voitures qui prennent plus de temps que d'autres. En règle général lors de la prise de rendez-vous le temp approximatif de la reprogrammation moteur vous est donné.

Concernant votre assurance, il est vivement conseillé de toujours la prévenir de l’augmentation de puissance.
Sachez cependant que 80% des compagnies d’assurances acceptent cette modification sans aucune contrainte car l'assurance est calculée en fonction de la valeur du véhicule, l'âge du conducteur et le caractère ou non sportif de la voiture.

 

Non, la taxe est calculée sur les cv fiscaux et non sur la puissance du véhicule.

La reprogrammation moteur ne représente absolument aucun risque  si celle-ci est faite chez un professionnel !
Les paramètres sont en effet changé dans les tolérances du fabricant. Il n’y aura donc pas d'usure prématuré sur les différents organes de votre véhicule tels que le moteur, le turbo, la transmission, la boite de vitesse, les freins...

La durée de vie de votre moteur restera inchangée.

Les modifications sont également totalement réversibles : si vous souhaitiez par exemple revendre la voiture avec la puissance d'origine, il est possible de remettre les paramètres initiaux dans votre ECU
Enfin, le passage au contrôle technique ne présente aucun problème  si votre véhicule n'a aucune modification mécanique.

Aujourd’hui, toutes voitures sont équipées d'un calculateur moteur (ECU, ECM,…)

C’est ce même calculateur qui fait fonctionner votre moteur correctement grâce à de nombreux paramètres enregistré à l’intérieur de celui-ci. Une reprogrammation moteur consiste à modifier les données enregistré dans le calculateur par le constructeur automobile pour y installer de nouvelles données et ainsi gagner en puissance.

En cas de mise à jour par le concessionnaire ou le garagiste, si là reprogrammation a été faites chez un vrai professionnel de la reprogrammation moteur en régle général celui-ci remets gratuitement  la reprogrammation moteur en tenant compte de la mise à jour dans votre véhicule. De même, si vous souhaitez remettre les données d'origine sur votre véhicule, cela est possible à tout moment, gratuitement en régle général.

Les professionnels des pays membres de l’Union Européenne ont pour obligation de respecter le droit européen qui garantie pendant 2 ans un bien neuf vendu sur le territoire, soit en le réparant ou en le remplaçant. Un fabricant n’a donc pas le droit de refuser l’application de cette garantie s’il remarque que la voiture est reprogrammé, car la garantie est acquise d'office.
Pour refuser la garantie du véhicule, le fabricant doit prouver un lien de causalité direct entre la reprogrammation de l'ECU et le(s) dommages. La reprogrammation stage 1 respecte les limites définies par le constructeur automobile et tout en gardant le véhicule complètement d'origine mécaniquement parlant.